Comme tous les ans, Dorothée continue son tour de chant « Bercy 90 » en province.
Après une trentaine de dates en France, Belgique et Suisse, notre Dorothée nationale s’envole pour la Chine. Un attaché culturel chinois a assisté quelques mois plus tôt à la performance de la jolie blonde et n’a pas hésité avant de la convier à se produire dans son pays.




Sur les affiches du « Festival International de l’Art » de Shanghai, on annonce « Dorothée, chanteuse française ». Le 22 mai, des curieux francophiles viennent assister au concert sans rien comprendre aux paroles mais le dynamisme de la jeune femme les surprend et les séduit. Alors que ce public, en majorité adulte, ne connait pas les chansons que la belle et ses Musclés leur présentent, ils adorent et le font avoir en tapant des mains et en réclamant un rappel. Face à ces 18.000 spectateurs, Dorothée reprend plusieurs de ses chansons.
Le lendemain de cette première, Dorothée est à la Une du « Quotidien du peuple » tiré à 3 millions d’exemplaires. Le soir même son 2ème tour de chant affiche complet. Il en est de même pour les 2 dates qu’elle s’apprête à faire les 26 et 27 mai à Guangzhou.


A son retour de Chine, le « Club Dorothée » propose une après-midi sous le signe de l’orient et diffuse des images exclusives de Dorothée interprétant « Nicolas et Marjolaine » en Mandarin.



En Novembre de cette même année, Dorothée est encore une fois conviée en Chine, cette fois, il s’agit du « Festival International de la Télévision », elle vient accompagnée de son amie Emmanuelle. La cérémonie d’ouverture du Festival est diffusée à la télévision et ce sont plus de 650 millions de téléspectateurs qui découvre notre ambassadrice. Dès lors, les ventes des K7 audio et vidéo de Dorothée à Bercy remporte un énorme succès puisque ce sont pas moins de 300.000 exemplaires qui s’écoulent en seulement 2 semaines.




Des hordes de fans se précipitent pour rencontrer notre Dorothée lors des séances de dédicaces ou à l’entrée de son hôtel, si bien qu’elle a du mal à retourner dans sa chambre. Dorothée devient « Dorothée Yáo Gûn Yuè », la reine du Rock’n Roll!
Le succès est si grand que l’on pense déjà à une nouvelle tournée pour l’année prochaine.


L’année suivante, 9 concerts s’en suivent et Dorothée se produit devant plus de 160.000 spectateurs chinois toujours aussi fan. Elle fait 3 réprésentations au Palais des sports de Shanghai les 27, 28 et 29 avril 1991 puis 3 autres à Nanchang, au centre du pays, les 2, 3 et 4 mai 1991 pour finir sa tournée à Tianjin, au sud de Beijing, les 10, 11 et 12 mai 1991.

Cette fois, Dorothée est venue accompagné de tous ses copains du Club Do, même Pat Le Guen qui en profite pour tourner des images pour un prochain « Club Dorothée ». Hélène est elle aussi du voyage et assure les premières partie de Do… Mais ça s’est une autre histoire…



Sources et images additionnelles:
Sublime Dorothée
Planète Dorothée
Dorothée Magazine


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
"Chagrin d'amour" est le dixième album studio de Dorothée sorti en octobre 1990. Certifié d'un disque…