Cours de chant avec Annette Charlot

Elle court, elle court Dorothée. Aujourd’hui, la voilà sur la scène de l’Olympia, vedette d’un grand show pour les enfants : « Dorothée au pays des chansons ». Et elle chante en direct ! Multiple Dorothée, elle marche sur des échasses et danse le rock acrobatique à faire pâlir d’envie John Travolta. « Je dédie mon spectacle à Fred Astaire, dit-elle, mon idole. Ses comédies musicales ont enchanté mon enfance. J’aurais été folle de joie de faire un pas de deux avec lui. Je le fais en rêve ».

Cours de danse, cours de chant, aucune difficulté ne l’a rebutée : « Je n’abandonne jamais, je vais jusqu’au bout de moi-même ». C’est pourquoi elle refuse les scénarios qu’on lui propose en ce moment : « Ils n’offrent aucun intérêt. Pour accepter, il faut que je sois fascinée par le metteur en scène. Alors je dis non et non. J’attendrai ».

Il est vrai que la T.V. sollicite de plus en plus Dorothée. Elle ne se contente pas d’annoncer les programmes, elle en fait partie, puisqu’elle présente les émissions dominicales, sur Antenne 2. Elle y a gagné une telle popularité que les productions Walt Disney lui ont demandé d’animer « Disney Dimanche ». Ce sera l’occasion pour Dorothée d’aller bientôt aux États-Unis.


Elle soupire : « Qui sait ? Malgré toutes mes activités, je garde un calme et une bonne humeur apparente. J’ai des complexes que je n’ai pu exorciser. Plus je prends conscience de ce que je veux faire et de ce que je dois éviter, plus je suis angoissée. Je n’ai pas le droit de le montrer. J’ai connu l’échec, puisque j’ai eu un trou d’un an dans ma carrière à la télévision. Je me répète, chaque jour, que tout ce que je fais n’est pas forcement une réussite. C’est terrible de vivre avec des angoisses ».
Heureusement, pour Dorothée, elle n’est pas seule. Patrice, l’homme de sa vie, veille sur elle en restant dans l’ombre. « J’ai besoin d’une épaule solide a mes côtés, d’une personne à qui je puisse confier mes doutes et mes espoirs. Je l’ai trouvée : il m’écoute, me réconforte et me protège. L’équilibre que j’ai trouvé, grâce à lui, dans ma vie privée, me permet d’affronter les pires angoisses. C’est ma meilleure chance ».

Jean-Claude Zana pour Paris Match
Photos : Michelle De Rouville


1 commentaire

Sébastien · lundi 22 juillet 2019 à 22:20

Jolie photo 😉

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Enième passage de Chantal Goya dans "Récré A2" le 06 mai 1981. L'amie des enfants interprète…