Définition:
Un jean est un pantalon à coutures, coupé dans une toile denim, renforcé par des rivets.
A l’origine, le tissu composé de coton et de lin est utilisé dès le XVIème siècle, par la marine génoise pour équiper ses navires de voiles ainsi que pour vêtir ses marins. Au XVIIème, la bonne réputation du mélange s’étend jusqu’à la ville de Nîmes (« denim ») en France où les tisserands tentent de développer un autre tissu à base de laine et de soie.
La nouvelle toile très résistante sert désormais à vêtir les bergers et paysans cévenols. De couleur beige, très salissante, elle est teintée en bleu indigo moins salissant et facile d’entretien, le blue-jean est né.

L’invention du « jean », le pantalon, reviendrait à une collaboration entre Levi Strauss, commerçant de tissu et vêtements, installé sur la côte ouest américaine lors de la ruée vers l’or en 1853, et Jacob Davis, tailleur dans le Nevada qui lui achète ses toiles et taille dedans des pantalons de travail renforcés par des rivets en cuivre au niveau des points sensibles (poches, braguettes), parvenant ainsi à satisfaire les exigences en matière de solidité d’une cliente pour son mari bûcheron.
Le 20 mai 1873, brevet en poche, Jacob Davis supervise la production de vêtement de travail au sein de l’entreprise « Levi Strauss & Co ».

Le Jean

1935:

Vogue 1935 Le jean devient à la mode, comme en atteste la couverture du magazine Vogue le 15 mai 1935 avec le slogan « True Western chic was invented by cowboys » (Le vrai chic occidental a été inventé par des cowboys).

1945:

We can do it! A l’issue de la Seconde Guerre mondiale, les magasins de surplus américains écoulent leurs stocks de jeans dans toute l’Europe où ils s’imposent progressivement grâce à la publicité et au succès des films américains.

1950:

Marlon Brando Le jean symbolise la révolte de la jeune génération. On l’associe au blouson noir, à la Harley et aux « Bad Boys », il sera interdit dans les écoles aux États-Unis.

1970:

Les drôles de dames Le bas de la jambe s’allonge et s’élargit, c’est la naissance des « pattes d’eph » symbole vestimentaire des hippies qui le customisent (peinture, broderie, coquillages…)

Au milieu des 80’s, le jean recule, au profit des pantalons de toile plus légers et plus habillés. L’effondrement du jean est un tel phénomène que les médias s’en emparent mais il revient vite sur le devant de la scène pour ne plus le quitter.



Mais au fait…
…Faut-il laver son jean?

Les puristes ne lavent pas leur jean, ils l’aèrent de temps en temps.
Certains préconisent un lavage trimestriel.
En fait tout dépend de comment vous porter votre pantalon préféré, tous les jours, toutes la journée ou seulement le week-end ou pour sortir.
Un lavage par mois semble un bon compromis. Si le lavage à la main et à froid est préférable, un jean peut être laver en machine à 30° mais éviter l’essorage et surtout le sèche linge, il est préférable de le retourner pour garder les couleurs.

…Faut-il mettre son jean au frigo?
Recommandé par le PDG de « Levi’s », congeler ses jeans serait le seul moyen de les laver sans les abîmer.
Voici la technique:
– Mettez votre jean à plat et brossez-le afin de faire partir les résidus éventuels.
– Pliez-le avec soin et placez-le dans une pochette en plastique.
– Fermez et appuyez sur le sachet pour évacuer l’air restant à l’intérieur.
– Laisser reposer une semaine au congélateur.

A savoir que les bactéries ne disparaissent pas avec le froid donc il ne semble pas que cette méthode soit efficace.

…Faut-il faire rétrécir son jean dans le bain?
Si vous souhaitez que votre jean épouse vos courbes parfaitement alors plongez dans votre bain chaud en portant votre jean, une fois l’eau refroidit, sortez et laissez le jean sécher sur vous. Pas pratique mais efficace!

Catégories : Culture Pop

0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Pif et son journal sont (encore) de retour... Cela fait plusieurs fois que le célèbre magazine…