Alors que le succès est déjà au rendez-vous notamment grâce à la chanson « La Parisienne » qui lui vaut en 1977 un disque d’or, Marie-Paule Belle enregistre un 45 tours pour les enfants qui sort en 1978 chez Adès. Ce disque comprend 2 chantefables écrites et racontées par Michel Grisolia et Francoise Mallet Joris.

La bicyclette



J’aime bien regarder ma bicyclette
J’aime bien astiquer son guidon bleu
Et j’aime bien faire tinter sa sonnette
Elle me fait rêver
Et je crois m’envoler
M’asseyant près d’elle pour la regarder

J’aime bien parler à ma bicyclette
Et j’aime faire des projets pour nous deux
Lui acheter des nickels pour sa fête
Elle me fait rêver
Et je crois m’envoler
M’asseyant près d’elle pour bavarder

J’aime bien chanter pour ma bicyclette
Je vais lui dire bonsoir dans le grenier

Mais quelquefois j’ai peur qu’elle ne s’embête
Qu’elle ne me fasse la gueule
Qu’elle se sente un peu seule
Il faudrait peut-être la promener

Paroles de Michel Grisolia, Francoise Mallet Joris
Musique de Marie-Paule Belle
© EMMA PRODUCTIONS – 1978

L’arbre des villes et l’arbre des champs

Un arbre est mal à l’aise
Quand il vit loin des bois
Un chêne ou un mélèze
Ça n’est pas fait pour ça

Tu as l’air lamentable
Perdu dans le béton
Un sapin, un érable
Lui faut un horizon

Moi, je vis libre et heureux
Le vent qui court caresse mes cheveux
Mes racines vont au loin
Prendre l’eau dont j’ai besoin

Un arbre est mal à l’aise

Quand il vit loin des bois
Un chêne ou un mélèze
Ça n’est pas fait pour ça

Un arbre est nécessaire
Aux enfants des cités
Il devient centenaire
À les voir s’amuser

Je suis leur balançoire
Et leur totem indien
Je sers à leurs histoires
Déjà, ils m’aiment bien

Je vis utile et heureux
Je suis toujours le centre de leurs jeux
Et s’ils me traitent avec soin
C’est tout ce dont j’ai besoin

Je deviens leur cabane
Mes branches sont leur toit
Un hêtre ou un platane
C’est vraiment fait pour ça
Quand j’aurai pris des forces
Quand je serai plus vieux
Y aura sur mon écorce
Des prénoms d’amoureux

Un arbre est nécessaire
Aux enfants des cités
Il devient centenaire
À les voir s’amuser
Il devient centenaire
À les voir s’amuser

Paroles de Michel Grisolia, Francoise Mallet Joris
Musique de Marie-Paule Belle
© EMMA PRODUCTIONS


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
"Super As" est une revue grand format hebdomadaire parue chez UNIDE qui eut 87 numéros de…