« Le Chat botté » est un film d’animation japonais réalisé par Kimio Yabuki pour le studio Toei en 1969. On peut déjà noter le travail de Hayao Miyazaki, mais il ne porte pas sa marque. Il est inspiré du conte éponyme de Charles Perrault; le héros porte d’ailleurs le nom de Pero en hommage à l’écrivain. Le film sort au cinéma, en France, le 11 décembre 1974. Il est diffusé à la télévision le 25 décembre 1978 sur Antenne 2.
Ce film aura deux suites intitulées « Le Chat Botté 2 » en 1972 et « Le Chat Botté 3 » en 1976.




En 1968, le réalisateur Kimio Yabuki avait obtenu avec le film « Les contes d’Andersen » (inédit en France) le Prix de l’Éducation de la Jeunesse. Aussi, la Toei lui confia le projet du Chat Botté où les animateurs les plus doués du studio le rejoignirent sur ce film. Une liberté sans précédent fut laissé aux principaux animateurs du film pour faire un film distrayant et léger comme ceux de Disney. C’est par ailleurs en reprenant les nouvelles techniques d’overlay (superposition d’images) et de xérographie (photocopie) des « 101 Dalmatiens » que le film fût pensé.



Cette suite du Chat Botté a été produite 3 ans plus tard avec seulement une partie de l’équipe d’origine. Cette nouvelle histoire est censée s’inspirer des « trois mousquetaires » d’Alexandre Dumas, bien qu’il n’y ait aucun point commun évident entre les deux.



Troisième et dernier volet de la trilogie du Chat Botté, ce film est sorti sept ans après le premier opus. Il s’inspire du « tour du monde en 80 jours » de Jules Verne et bien que les personnages soient différents, il n’est pas difficile de trouver des parallèles entre eux.
Source: Planète Jeunesse


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Première version d'un générique qui deviendra culte, les paroles sont de Christophe Izard et la musique…