Fin mars 1981, comme dans « Casse noisette », nos animateurs sont transformés en jouets. Pierrot et l’Automate prennent vie pendant la nuit pour nous présenter nos programmes. Encore une jolie performance d’Alain Chaufour et de Zabou Breitman.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
En 1979, c'est Jean Claude Brialy qui s'attaque à l'adaptation des "Malheurs de Sophie" et il…