Fraîchement arrivé à la capital le jeune Alain Chaufour frappe aux portes de la télévision cherchant à y faire ses premiers pas. Jacqueline Joubert toujours en quête de jeune talent lui fait passer un casting, il intègre l’équipe de « Récré A2 » et fait tomber les coeurs dès l’été 1980. Il anime « Récré A2 » dès la deuxième semaine des vacances du 07 au 11 juillet. Il faudra attendre un mois pour le retrouver du 18 au 22 août.



Petit à petit, il intègre entièrement l’équipe d’animation de l’émission aussi bien en semaine que le mercredi.


Il participe à plusieurs comédies musicales de Dorothée : « Dorothée tambour battant » à l’Olympia ainsi que « Au royaume de Diguedondaine« , « Pour faire une chanson » et « On va faire du cinéma« . Il participe également à au programme « Discopuce » entre 1981 et 1986.




En 1983, on lui confie le générique du « Tour du monde en 80 jours » version australienne dont peu se souviennent.


En 1984, il interprète un hymne à Musclor, héros du dessin-animé « Les maîtres de l’Univers« .


Poochie, la petite chienne rose tombe, elle aussi, sous le charme du bel Alain.


En 1985 et 1986, il tourne dans deux téléfilms avec Dorothée, diffusés dans Récré A2 : « Dorothée et le trésor des Caraïbes » et « Dorothée et la voiture rouge ». On le retrouve aussi bien-sûr dans les dramatiques de Récré A2.




On le retrouve également au commande de l’émission « La télévision des téléspectateurs » où il nous parle cinéma pour conclure les matinées de la chaîne.

Il présente pendant quelques mois la météo dans les journaux télévisés d’Antenne 2 et remplace ponctuellement William Leymergie dans « Télématin ». Le 06 mars 1987, Christophe Dechavanne présente aux téléspectateurs de « C’est encore mieux l’après-midi » son remplaçant pendant la semaine suivante alors que l’animateur vedette prend des vacances. Alain Chaufour y reçoit Pierre Arditi, Isabelle Huppert, Nicolas Peyrac, Georges Moustaki ou encore Enrico Macias. Il réitère l’expérience le 21 avril 1987 avec Thierry Lhermitte puis il reçoit Carlos le 30 avril. Le 09 juin 1987, c’est Serge Lama et Jacques Higelin qui seront ses invités.



Tous ces nouveaux projets feront qu’il refusera la proposition de Jean-Luc Azoulay pour coprésenter l’émission « Club Dorothée » sur TF1. Il restera fidèle à « Récré A2 » jusqu’à la fin et présentera même sa déclinaison « L’été en baskets » au côté de Douchka en 1988.
La chaîne lui confie également de co-présenter avec Marie Dauphin le « SVP Disney » de Noël 1987.

Après Récré A2, Alain Chaufour intègre une troupe de théâtre et collabore avec Emmanuelle Bataille.
Il réalise des reportages animaliers pour les émissions d’Allain Bougrain-Dubourg.
Alain Chauffour a gardé de bon rapport avec ses amis de Récré A2 même ceux parti sur TF1 notamment Ariane qui reste son amie. En octobre 1990, Alain participe à « Pas de pitié pour les croissants » pour un double épisode clin d’œil à la comédie musicale « On va faire du cinéma ».

En janvier 1995, il rejoint l’équipe de « Nulle part ailleurs » sur Canal + puis rejoint « La grande famille » pour proposer une chronique « L’heure du raleur » où il parle des bistrots, des taxis, les hotels. Il y propose aussi une revue de presse.
A partir de décembre 1999, on le retrouve aux génériques des émissions de Mireille Dumas.
En octobre 2000, il présente avec Nathalie Simon « A notre santé ! » sur France 3 jusqu’en juin.

Le 18 décembre 2020, le discret Alain revient sur son parcours dans « The générique TV Show » présenté par Alexandre Letren et Pascal Ruy.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Fille du scénariste Jean-Claude Deret, Isabelle grandit entourée d'artistes, sa mère est également comédienne. Elle se…