« E.T., l’extra-terrestre » est un film de science-fiction de Steven Spielberg, sorti en avant-première lors de la cérémonie de clôture du Festival de Cannes le 26 mai 1982, avant sa sortie mondiale le 1er décembre 1982.
Le film est un énorme succès public et critique, son héros devient culte et reste un symbole des années 80.



Le film raconte l’histoire d’Elliott (interprété par Henry Thomas) un jeune garçon qui se lie d’amitié avec un extra-terrestre cherchant un moyen de rentrer sur sa planète. Avec son grand frère et sa jeune sœur (Drew Barrymore), Elliott va le recueillir puis l’aider à reprendre contact avec ses congénères, tout en essayant de le garder caché de leur mère et du gouvernement américain.

Profitant de la sorti du film, Martial Diazzo membre des petits chanteurs d’Asnières sort « E.T. je t’aime » un 45 Tours inspiré du film.



Avec ce film, les jeunes français découvrent comment se fête Halloween aux USA.



Pour les fêtes de Noël, Atari propose une version jeu vidéo pour sa célèbre console reprenant l’idée du film. Le joueur doit retrouver les 3 éléments constituant l’émetteur permettant à E.T. de contacter ses congénères et donc de repartir dans l’espace. Certain le considère comme le pire jeu l’histoire du jeu vidéo.



Michael Jackson est lui aussi associé au film et sort « E.T Storybook » un album dans lequel il raconte les aventures de l’extra-terrestre. Il ajoute à la superbe bande-originale de John Williams une jolie chanson « Someone in the dark » produite par le trio Quincy Jones, Rod Temperton et Bruce Swedien.


En 1983, même Dorothée s’inspire la créature de Steven Spielberg, sur l’album « Pour faire une chanson » on retrouve les titres « La drôle de bête » et surtout « L’extraterrestre ». Cabu illustre ces chansons.


En 2019, E.T. revient sur Terre dans une pub pour un fournisseur d’accès internet, il retrouve Elliot désormais père de famille.



0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Suite au succès de "Dorothée au pays des chansons" en 1980, une deuxième comédie musicale construite…