Julie Bataille, née le 15 mars 1959, débute avec un premier disque « Pas besoin d’éducation sexuelle » en 1975, Claude Carrère, le producteur de Sheila, cherchant alors une chanteuse pour adolescent.

Si ce premier titre fonctionne bien, les suivant ne rencontrent pas le succès.


Le mercredi 16 septembre 1981, la jeune femme intégre l’équipe de Récré A2. Julie vient se présenter à Dorothée et ses amis mais n’officiera qu’à partir de la semaine suivante, le lundi 21 septembre 1981, lors des quotidiennes.

Lors d’un mercredi spécial Discopuce, Julie se retrouve sur scène auprès de Dorothée et des récréamis.

Dans l’émission « The Générique TV Show » du 30 janvier 2022, la chanteuse raconte sa participation à l’émission.


Après une petite pause de quelques semaines, on retrouve la voie de Julie illustrant « La chanson de l’Orion » le générique de « Télétactica ».

En même temps que sa participation à « Récré A2 », on retrouve l’animatrice dans d’autres émissions notamment celle de Jacques Martin, telles que « Si j’ai bonne mémoire » et « Thé dansant ». Elle participe également aux « Jeux de 20 heures » et se retrouve souvent dans les cases de « L’Académie des neuf ».
Après son départ de l’émission en 1984, si le visage de Julie Bataille n’apparait plus à l’écran, elle continue sa carrière en posant ses voix sur des publicités ou en tant qu’imitatrice pour « Les Guignols de l’info » sur Canal +.
Elle fait également un peu de doublage pour le cinéma et enregistre les bandes annonces de TF1.

En 2005, elle interprète quelques chansons de la chanteuse Dalida dans le téléfilm éponyme réalisé par Joyce Bunuel.
À partir du mois d’octobre 2014, elle anime l’émission « Melody est à vous » sur la chaîne Melody.


1 commentaire

FABER · dimanche 12 juin 2022 à 20:15

lesannesrecre,bonjour ! je me demande si c’est pas Julie Bataille pour le générique La Bande à Ovide,série passée sur M6 !

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Fierté française des années 80, le TGV fête aujourd'hui ses 40 ans... Sous l'impulsion de Georges…