A l’origine, les Zoulous sont un peuple bantou, en partie sédentarisé, qui se trouve principalement en Afrique du Sud.
En 1988, Johnny Clegg, surnommé le zoulou blanc, est le plus gros vendeur de 45 tours en France avec « Asimbonanga ».

Si le magazine « Giga » qui s’adresse aux jeunes, parle de la mode « Zoulou », celle du Street Wear, de façon assez légère, il ne faut pas oublier que le phénomène vient de la rue où les gangs cherchent à se différencier et à marquer leur territoire.

Le 05 septembre 90, sur la même chaîne, le sujet est abordé d’une toute autre manière.
Des garçons expliquent à quoi on reconnait le groupe d’appartenance d’un jeune selon ses vêtements. Ils expliquent aussi pourquoi ils perçoivent mal le terme de « zoulous » et racontent les origines du terme.

BONUS:


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Frank Margerin né en 1952 à Paris. Il passe la majeure partie de son enfance dans…