Né le 18 août 1962 à Tel Aviv-Jaffa, le jeune Noam commence à chanter dès l’âge de huit ans avant d’être repéré en 1972 par Simon Wajntrob et Mike Brant puis par le producteur Haim Saban en Israël. Comme son ainé Mike Brant, il apprend phonétiquement les paroles de ses chansons en français et enregistre plusieurs 45 tours entre 1972 et 1980 dont des succès comme « Dessine-moi le bonheur », « Difficile de choisir », « Viens Maman on va danser », « Lollipop »… En 1978, Noam enregistre le second générique de « Goldorak » qui lui apporte la notoriété grâce à ses 4 millions d’exemplaires vendus. Il enregistre ensuite d’autres génériques dont « Spiderman », « Les Quatre Fantastiques » ou encore « Les Entrechats ».

The Générique – TV Show : Noam (Goldorak) | « La loi des séries » #520
31 octobre 2021
Les génériques:
1978 : Goldorak et Le retour de Goldorak
1978 : Mightor
1979 : L’Incroyable Hulk
1979 : Spiderman, l’araignée
1979 : Superman
1980 : Aime (version française de Fame)
1980 : Albator
1980 : Les Quatre Fantastiques
1980 : Shérif… Fais-moi peur
1982 : Buck Rogers
1983 : Les Mystérieuses Cités d’or (en anglais)
1985 : Les Entrechats
1985 : MASK (en duo avec Nick Carr)
1985 : He-Man et She-Ra : I have the power
1986 : Les Popples

En 1988, il enregistre « My Butterfly », chanson dédiée à sa femme Kira, morte très jeune d’un cancer des os un mois après leur mariage. Il préfère abandonner la chanson et part travailler aux États-Unis en tant qu’ingénieur du son.

C’est en 1994, que Noam Kaniel réapparaît en France signant de nouveaux génériques de dessins animés toujours produits par Haim Saban (Martin Mystère, Gormiti, Digimon, Power Rangers…).

Il compose également pour des artistes de variétés comme Mireille Mathieu, Hélène Ségara (Ma vie tient en deux mots), Julie Zenatti (« Fragile »), Lââm (« Que l’amour nous garde « , « Ce n’est que pour toi ») ou encore Lorie (« Si tu revenais ») pour qui il assure les chœurs des 3 premiers albums.

En 2011, la chanson qu’il a composée avec Louis Element et Johnny Williams en 2007 pour Miranda, Vamos a la playa, refait surface en étant reprise par la chanteuse Loona et elle rencontre un succès mondial et se classe numéro 1 des hits radio, iTunes et clubs, partout en Europe et dans le reste du monde.

PODCAST:


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Alain et Daniel Boublil créent en 1983 et 1984, pour la télé, les spectacles musicaux "Abbacadabra"…