Alexandre Sacha Distel est un guitariste de jazz, compositeur et chanteur né à Paris le 29 janvier 1933 et mort le 22 juillet 2004. Sacha Distel est aussi le neveu de Ray Ventura compositeur français qui, au cours des années 1930, joue un rôle non négligeable pour la promotion du jazz en France.
Sacha Distel s’intéresse progressivement à cette musique. Il assiste aux diverses répétitions et enregistrements de l’orchestre mené par son oncle: « Les Collégiens ».

A 14 ans, il demande à Henri Salvador, guitariste de cet orchestre, de lui donner des leçons de guitare. Une fois le baccalauréat en poche, Ray Ventura l’envoie à New York pour y apprendre l’anglais et le métier d’éditeur. À son retour, il commence par être guitariste de jazz dans les boîtes de Saint-Germain-des-Prés et du Quartier latin. Au milieu des années 50, Sacha Distel est considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de jazz français.
Après avoir accompagné Juliette Gréco ou Sarah Vaughan, il se lance dans la chanson et rencontre le succès dès 1959 avec le titre « Scoubidou » inspiré du scat « shoo-bee-doo-be-doo ».

Il enchaîne les succès dont « La belle vie » ou « L’Incendie à Rio », chanson aux allures de carnaval sur un rythe de samba.

En 1981, il interprète « Le Bateau blanc »

À partir de 1963 et jusqu’en 1971, il anime des émissions de variétés à la télévision, notamment les « Sacha Show » produit par Maritie et Gilbert Carpentier, émission qui avait notamment pour auteurs Serge Gainsbourg et Jean Yanne.
Il produit et anime ensuite l’émission « La Belle Vie » sur TF1, de 1984 à 1985.

En 1994, Sacha Distel participe au grand show de fin d’année de Dorothée. Avec son ami Carlos et Pierre Perret, il reprend « Oh, quelle nuit » et « Personnalités » dans une version actualisée ainsi qu’un medley avec son orchestre.

Par son charme, son physique, sa voix et son style musical, Sacha Distel incarne désormais le crooner à la française. Il s’éteint le 22 juillet 2004 à l’âge de 71 ans des suites d’un cancer.

Le 23 janvier 2021, Marc Toesca lui rend hommage en 6 chansons dans l’émission de France 3 « Samedi d’en rire ».(Avec en prime un extrait des « Visiteurs de Noël » du 29 décembre 1981)


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Chaque mercredi de 22h à 23h30, Maxime Gueny et sa bande reçoivent un invité pour parler…