Depuis son enfance, Walt Disney est est un véritable ferrovipathe passionné de trains. À partir des années 1950, Walt Disney se passionne d’urbanisme et de nouvelles technologies. Il imagine une ville utopique basée sur certaines visions futuristes propres à son temps et aux technologies élaborées.
En 1966, peu de temps avant sa mort, Walt Disney révèle, dans une vidéo, un projet très ambitieux nommé « EPCOT » – Experimental Prototype Community Of Tomorrow (Prototype Expérimental d’une Communauté du Futur).

La ville de Disney mêle lieu de vie, lieu de travail et lieu de loisirs, le tout connecté par des moyens de transport tous électriques. Un dôme géant couvre l’agglomération afin de réguler le climat.
« Tommorowland » doit accueillir vingt mille habitants et être aménagée sous la forme d’un cercle, les bureaux et les zones commerciales étant situés en son centre, les bâtiments publics, écoles et zones sportives autour, les zones résidentielles sur le pourtour.
Les transports sont assurés par des monorails et des voitures électriques, le trafic automobile se fait en souterrain.

« Ce sera une communauté planifiée et contrôlée, une vitrine de l’industrie, de la recherche et des écoles américaines, des opportunités de la culture et de l’éducation. Dans EPCOT il n’y aura aucun ghetto parce que nous ne les laisserons pas se développer. Il n’y aura aucun propriétaire terrien et donc aucun contrôle de vote. Les gens loueront des maisons au lieu de les acheter, et à de modestes loyers. Il n’y aura aucun retraité ; chacun doit être employé. »

En décembre 1966, Walt Disney meurt avant l’inauguration du premier parc thématique, le « Magic Kingdom » étape préliminaire avant la réalisation de la ville. Roy décide alors de poursuivre l’œuvre de son frère Walt. Le projet changea beaucoup pour devenir finalement « Disney World » un parc d’attractions situé près d’Orlando en Floride aux États-Unis.
Le 1er octobre 1982, les portes d’EPCOT s’ouvrent ainsi que sur un autre parc mitoyen accueillant des pavillons représentant les différentes nations du monde dont l’architecture est reproduite avec minutie.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
Petit je m'émerveillais devant les films mêlant animation et prises de vues réelles que j'appelais alors…