« Récré A2 » est lancé pendant l’été 78 et reconduite à la rentrée avec notamment la séquence « Maraboud’ficelle » à partir du 27 septembre.



Si Cabu se doit de dessiner les idées que les téléspectateurs soumettent au standard, William Leymergie les synthétise afin de concevoir une trame ayant pour objectif de créer une histoire complète. Pour ne rien oublier, il fait appelle à Isabelle, amie d’enfance de Dorothée à Bourg-la-reine, devenue pour l’occasion la secrétaire de la séquence.
A partir du jeudi 29 mars, on retrouve une Isabelle bien plus souriante aux commandes du Récré A2 quotidien. Il semble que l’émission peine à trouver des animateurs. De tous ceux qui sont passés dans le grenier, décor de l’émission, seul Pierre Jacquemont en a garder les clés.


Le mercredi 28 décembre 1979, Dorothée est partie au Brésil représenter sa chaîne. Isabelle prend les rênes de l’émission du mercredi, mais c’est autre chose qu’une émission quotidienne d’autant plus quand les problèmes techniques s’enchaînent.


Isabelle se fait timidement une place dans l’équipe des Récréamis.
1981 est son année, jusqu’alors discrète, elle arrive dès le 06 janvier avec « 3,2,1 Contact » une nouvelle émission de vulgarisation scientifique adaptée d’un format américain. De plus, elle propose une séquence jardinage en semaine.



A la rentrée 1981, elle rejoint l’aventure « Discopuce » lorsque celle-ci commence à proposer les chansons traditionnelles. On la retrouve également au Royaume de Diguedondaine, tenant le rôle de la Princesse Isabelle que le Prince Alain désespère d’épouser.

Pour info, Isabelle est le sœur de François Arrignon, auteur-scénariste et co-producteur de l’émission avec William Leymergie.


0 commentaire

Laisser un commentaire

Avatar placeholder

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A suivre
"Je ris dans la vie, je ris de tout, de tout et de rien..." Le 27…